Projet LAVORO

Un de nos membres a été engagé durant la crise CORONA 20 dans un contexte tout particulier, voici son expérience.

Projet « LAVORO »

Je suis Tuna Oez, membre de l’ASSO Sion, responsable des affaires et des compétitions internationales.

En janvier 2020, j’ai rejoint le Service Social de l’Armée (SSA), en vue de soutenir le commandant de ce service (cap Diego Kesseli) dans la gestion de son changement, soit de passer de 2020 à 2023 d’une structure hybride de 43 collaborateurs (5 civils et 38 miliciens) à une structure militaire complète incluant un état-major et des sections opérationnelles réunies en une compagnie, avec un effectif de 150 personnes à terme. L’objectif pour moi était d’amener mes compétences civiles en gestion du changement à ce service de l’Armée.

Le 3 mars 2020, j’ai été convié à une formation d’une semaine et à participer à un projet (« LAVORO »), qui se sont très vite mués en service d’appui / service d’assistance CORONA20 jusqu’au 30 juin 2020 du fait des événements que nous avons connus.

Dans le cadre de la mission du SSA, un des objectifs est de soutenir les militaires qui recherchent un emploi, en vue de réintégrer la vie civile après leur service. Un projet pilote avait été lancé en 2019 et a été à nouveau mené en février 2020, sous le nom de « LAVORO ».

Il s’agissait d’intervenir durant les trois premières et les trois dernières semaines des écoles de recrues, sous forme d’un workshop d’un jour qui incluait :

  • 1 poste de revue de CV
  • 1 poste de revue de lettre de motivation
  • 1 poste d’entretien avec des spécialistes des ORP
  • 1 poste d’entretien d’embauche fictif avec deux coaches spécialisés
  • 1 poste de prise de photographie passeport faire par un professionnel pour alimenter le CV
  • La remise de documents clés pour aider les militaires à se préparer (checklists, offres d’emploi, etc.).

Les attentes des militaires ont été largement comblées, les cdt ont été très satisfaits du travail accompli et le succès de ce workshop a conduit le cdt du SSA a poursuivre le projet dès cet été dans les futures écoles de recrue.Il y a environ 30 participants à chaque fois, avec des militaires qui n’ont jamais fait un CV, des militaires qui ont besoin d’une revue des documents qu’ils ont eux-mêmes très bien préparés, des militaires qui ne savent pas comment rendre attractive une longue période de service dans leur CV, etc.Dans le cadre de mes fonctions j’ai pu réorganiser ce projet et y mettre une structure (processus, team de professionnels de la recherche d’emploi, hotline, documents, contacts et échanges poussés avec le marketing, la communication et toutes les ressources humaines de l’Armée suisse).

Nous avons également durant toute la durée du service CORONA20, répondu aux questions posées via email/téléphone et aidé les militaires à se préparer au retour à la vie civile, certains ayant perdu leur emploi ou mis un terme à leur activité indépendante.

L’information officielle faite par l’Armée suisse concernant LAVORO se trouve sur le lien suivant : https://www.vtg.admin.ch/fr/armee.detail.news.html/vtg-internet/verwaltung/2020/20-06/pers-a—lavoro—rueckkehr-in-den-arbeitsmarkt.html

Les demandes des militaires en service (ER, ESO, EO) sont à adresser par e-mail (lavoro.persa@vtg.admin.ch), par Threema (ID ZSB68D7U) ou par téléphone au 0800 855 844.

– Sgt T. Oez
responsable des affaires
et des compétitions
internationales